Retour à la liste des articles
Illustration: VIVRE – «ou comment survivre après l'horreur»

VIVRE – «ou comment survivre après l'horreur»

Lépine Monique, éditions Editeurs et auteurs divers, réf. 78572
CHF 16.00 Acheter
Remarque:
Le solde de ces livres souffrent de légers défauts sur la couverture, ils nous ont été livrés ainsi du Québec. Plutôt que de les jeter, nous avons baissé le prix de 20%. Nous n'acceptons donc aucun retour. Merci pour votre compréhension.


Le 6 décembre 1989, Monique Lépine, infirmière et mère de deux enfants, se rend à une séance de prière lorsqu'elle apprend à la radio qu'un forcené vient d'abattre quatorze jeunes femmes dans les corridors de l'École polytechnique de Montréal. Une fois parmi les membres de son groupe de prière, elle demande quelques instants de recueillement pour compatir au chagrin de la mère du tueur. Elle est bien loin de se douter, à ce moment-là, qu'elle prie pour elle-même. Ainsi commence le récit poignant de Monique Lépine dont le fils, Marc Lépine, a tué de sang-froid quatorze étudiantes en ingénierie avant de retourner l'arme contre lui.

Ravagée par la douleur, la honte, la culpabilité, l'incompréhension, mais surtout par l'immense tristesse d'avoir perdu un fils, Monique Lépine a fui les hordes de correspondants locaux et étrangers pendant dix-sept ans, de peur d'être jugée sur la place publique. Elle n'avait aucune intention de raconter sa descente aux enfers, ni d'ailleurs sa remontée parmi les vivants. Jusqu'au jour où, en septembre 2006, un autre « tireur fou », Kimveer Gill, s'introduit dans un collège montréalais, tue une étudiante et en blesse plusieurs autres avant de s'enlever la vie. Monique Lépine a alors senti le besoin de parler ouvertement aux parents de ce tueur, qui souffrent - comme elle - en silence. Elle a d'abord accepté de se confier au journaliste Harold Gagné dans le cadre d'une entrevue à la télévision. Dans la foulée de cette entrevue, beaucoup de gens se sont mis à lui écrire pour lui témoigner leur compassion et aussi leur admiration. Pour raconter toute l'histoire, Harold Gagné et Monique Lépine ont remonté dans le passé. Ils sont retournés à l'enquête qui a suivi la tuerie et ont rencontré plusieurs témoins importants, dont le meilleur ami de Marc Lépine à l'époque, l'ex-ami de coeur de Nadia Lépine et le détective responsable de l'enquête pour la police de Montréal.

Dans une langue simple, Harold Gagné raconte une histoire vraie, triste, mais aussi pleine d'espoir. Il y est question d'une horrible tragédie et du deuil terrible qu'a dû traverser la mère d'un monstre. Mais, plus que tout, il s'agit du retour à la vie, du courage et de la résilience de cette femme. Et de ce qui la tient en vie depuis : l'amour et le don de soi.

270 PAGES
ISBN: 9782764803899
Retour à la liste des articles

Du même thème

Illustration: Nanou, le sens d'un vie écourtée
BERNARD MaxNanou, le sens d'un vie écourtée

Réf. 77106AcheterCHF 12.00

Illustration: J'étais en prison et vous m'avez visité
De Vinatea David et ChelyJ'étais en prison et vous m'avez visité

Réf. 112348AcheterCHF 5.00

Illustration: Sauvé de l'alcoolisme, témoignage d'une libération
Bruchez GéraldSauvé de l'alcoolisme, témoignage d'une libération

Réf. 111385AcheterCHF 5.00

Illustration: Un Dieu qui multiplie
Lhermenault DanielUn Dieu qui multiplie

Réf. 78000AcheterCHF 21.80

Illustration: UNE FLEUR NOMMÉE ŒILLET – L’histoire de ma grand-mère Azaduhi
von Grünigen DésiréeUNE FLEUR NOMMÉE ŒILLET – L’histoire de ma grand-mère Azaduhi

Réf. 78833AcheterCHF 12.00

Illustration: La révolution du pasteur rappeur
Bolomik ManouLa révolution du pasteur rappeur

Réf. 78414AcheterCHF 16.00

  
Logo RDF éditions
Euro H.T. CHF Suisse TTC Mon panier (Voir le contenu)
Paiement sécurisé Moyens de paiement: Postfinance, Postcard, Visa, Mastercard Label Acertigo
Partenariats Dieu TV Phare FM
Webdesign& développement
mégaphone-internet